English SERVICE Montréal, Ouest de l'île, Laval,Laurentides - MOBILE
Nick Ranieri
C   T 514-334-9041
Courriel nickranieri01@gmail.com

COVID-19 : CE QUE LES PROPRIÉTAIRES DE MAISON DOIVENT SAVOIR

Aug 10, 2020|Source: Les Architectes hypothécaires

Aux Architectes hypothécaires, nous sommes profondément inquiets face au coronavirus – et nous savons que vous l’êtes aussi. Nos pensées et nos prières accompagnent les familles et les intervenants de première ligne qui composent avec la situation, dans le monde entier.

Nous savons que de nombreux propriétaires recherchent des conseils sur le financement hypothécaire. Nous tenons à vous renseigner, nos clients, sur l’état des choses et sur la façon dont les récents développements associés à la COVID-19 pourraient avoir des répercussions pour votre hypothèque, aujourd’hui ou à l’avenir. Nous savons qu’il y a beaucoup d’incertitude aujourd’hui, mais nous nous efforçons de réunir toute information pertinente pour vous aider à comprendre les options qui s’offrent à vous en cette période éprouvante.

À noter: Revenez souvent à cette page pour trouver des renseignements supplémentaires et actualisés à mesure que de nouveaux détails se précisent

Qu’est-ce que la COVID-19?

Le monde est aux prises avec la COVID-19 (maladie à coronavirus-2019). Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les coronavirus forment une grande famille de virus à l’origine de maladies allant du simple rhume à des affections plus graves.

Le virus de la COVID-19 est une nouvelle lignée qui a été identifiée en 2019 et n’avait jamais été trouvée chez l’humain auparavant. Les signes courants d’infection sont les symptômes respiratoires, la fièvre, la toux, l’essoufflement et la difficulté à respirer. Dans les cas plus graves, l’infection peut provoquer une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu sévère, une insuffisance rénale et même la mort.

Les recommandations standard pour prévenir la propagation de l’infection comprennent le lavage régulier des mains, le fait de se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on tousse et éternue et une cuisson complète de la viande et des œufs. Il faut éviter les contacts étroits avec toute personne présentant des symptômes de maladie respiratoire tels que la toux et les éternuements.

Voici quelques-uns des symptômes les plus fréquemment signalés :

  • Apparition ou aggravation de toux;
  • Essoufflement ou difficulté respiratoire;
  • Température égale ou supérieure à 38 °C;
  • Sensation de fièvre;
  • Frissons;
  • Fatigue ou faiblesse;
  • Douleurs musculaires ou courbatures;
  • Perte de l’odorat ou du goût;
  • Mal de tête;
  • Symptômes gastro-intestinaux (douleur abdominale, diarrhée, vomissements);
  • Malaises intenses.

Chez les enfants, on signale le plus souvent des symptômes abdominaux, ainsi que des éruptions ou des changements cutanés.

Des données récentes indiquent que le virus peut être transmis par une personne infectée qui ne présente pas de symptômes, soit parce qu’elle n’a pas encore développé de symptômes (présymptomatique) ou ne présentera jamais de symptômes (asymptomatique).

Si vous avez des symptômes de la COVID-19, réduisez vos contacts avec les autres. Isolez-vous chez vous pour une période de 14 jours afin d’éviter d’infecter d’autres – si vous ne vivez pas seul, isolez-vous dans une pièce ou maintenez une distance de 2 mètres avec les autres personnes. Vous pouvez également rendez-vous chez un professionnel de la santé ou votre autorité de santé publique local – téléphonez avant de vous présenter chez un professionnel de la santé pour l’informer de vos symptômes, puis suivez ses instructions.

Les enfants qui présentent des symptômes légers de la COVID-19 peuvent rester à la maison avec une personne soignante pendant leur rétablissement et ils n’ont pas à être hospitalisés.

Pour de plus amples renseignements de Santé Canada, cliquez ici.

Effets financiers

Depuis que l’OMS a déclaré qu’il y avait une pandémie, les effets de la COVID-19 ont commencé à se répercuter dans toute l’économie mondiale – y compris au Canada – et à entraîner la prise de nombreuses mesures. Pour vous aider à suivre ce qui se passe sur le plan financier, nous avons dressé une liste d’annonces récentes du ministère des Finances, de la Banque du Canada et du Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF).

De plus, l’économiste en chef des Architectes hypothécaires, Sherry Cooper, a produit de l’information détaillée sur la situation et son évolution. Ses plus récents articles :

Mises à jour de 2021

Mises à jour de 2020

Ce que les propriétaires de maison doivent savoir

La période peut être difficile pour un propriétaire, puisque de nombreuses familles sont en isolement volontaire ou en quarantaine en raison du virus. Résultat, il peut y avoir une perte de revenu et une précarité financière, ce qui peut causer du stress et de l’inquiétude au sujet de sa maison et de son hypothèque. Les Architectes hypothécaires le comprennent bien, et notre priorité absolue est d’être là pour vous.

Nous avons réuni les renseignements suivants auprès de nos partenaires, pour vous informer de certains des faits nouveaux au sujet des hypothèques et des mesures que prennent les prêteurs pour atténuer les difficultés financières du moment.

Voici quelques facteurs importants pour les propriétaires actuels et potentiels :

  • Le délai de traitement d’une demande de prêt hypothécaire peut dans certains cas dépasser les 15 jours en raison du climat actuel et de l’évolution de la situation.
  • Le délai de traitement d’une demande de prêt hypothécaire peut dans certains cas dépasser les 15 jours en raison du climat actuel et de l’évolution de la situation.
  • Si vous avez besoin d’une évaluation, l’accès de l’évaluateur à la propriété risque d’être retardé ou empêché. Les prêteurs prennent des mesures et étudient des aménagements à leurs politiques afin de contourner les problèmes du mieux possible.
  • N’oubliez pas que la situation est nouvelle également pour nos courtiers hypothécaires et pour les prêteurs, comme elle l’est pour tout le monde. Ils font donc preuve de prudence tout en essayant d’innover pour surmonter tout problème.
  • Les transactions urgentes seront plus difficiles à mener à bien.

Le test de résistance

À partir du 1er juin 2021, les demandeurs d’un prêt hypothécaire tant non assuré qu’assuré seront soumis à un test de résistance rigoureux.

Le nouveau taux admissible pour les prêts hypothécaires non assurés – où la mise de fonds est d’au moins 20 % – est le taux contractuel majoré de 2 points de pourcentage ou 5,25 %, selon le plus élevé des deux.

Tout acheteur d’une maison dont la mise de fonds est d’au moins 20 % du prix d’achat doit démontrer qu’il aura les moyens d’effectuer les paiements hypothécaires si le taux d’intérêt était plus élevé de 2 points de pourcentage que le taux proposé par la banque ou s’il atteignait le niveau du taux de référence sur cinq ans fixé par la Banque du Canada.

Ce qu’un locataire doit savoir

Si vous êtes un locataire au Canada, vous êtes peut-être face à des questions sur votre avenir en raison de la pandémie de COVID-19.

Les gouvernements provinciaux sont à mettre en place des mesures pour aider les locataires :

  • Colombie-Britannique : Le gel des augmentations de loyer a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2021. Les avis d’augmentation de loyer entrant en vigueur après le 30 mars 2020 et avant le 1er janvier 2022 sont annulés. Le locataire ne doit pas payer le montant majoré. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici (en anglais).
  • Alberta : Il n’y a pas eu d’annonce générale de mesures de protection supplémentaires (comme une remise de loyer ou la suspension des expulsions) pour les locataires résidentiels. En Alberta, le gouvernement a prévu des protections temporaires pour les locataires (en vertu de la Residential Tenancies Act et de la Mobile Home Sites Tenancies Act). Cependant, le 14 août 2020, toutes ces protections ont pris fin. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici (en anglais).
  • Manitoba : La directive sur les augmentations de loyer en 2021, entrant en vigueur le 1er janvier 2021, est de 1,6 %. Les locataires doivent recevoir un avis écrit au moins trois mois avant l’entrée en vigueur d’une augmentation de loyer. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici.
  • Saskatchewan : À partir du 4 août 2020, le Bureau de la location à usage d’habitation commencera à accepter les demandes d’expulsion pour non-paiement du loyer présentées par des locateurs. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici (en anglais).
  • Ontario : La suspension de l’exécution des expulsions résidentielles a pris fin à l’expiration du décret provincial ordonnant de rester à domicile, soit le 2 juin 2021. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici.
  • Québec : Le 11 juin 2020, le gouvernement du Québec annonce un investissement de 71,5 millions de dollars pour aider les locataires. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici.
  • Nouvelle-Écosse : Le loyer ne peut pas être augmenté de plus de 2 % pour les locataires actuels. Ce plafond est rétroactif au 1er septembre 2020. Les changements sont effectués en vertu de la loi sur la gestion des urgences (Emergency Management Act) et resteront en vigueur jusqu’au 1er février 2022 ou jusqu’à la fin de l’état d’urgence, selon la première éventualité. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici (en anglais).
  • Île-du-Prince-Édouard : Votre locateur peut seulement demander des frais de retard si votre contrat de location le prévoit. Dans ce cas, votre locateur peut vous demander des frais de retard d’au plus 1 % de votre loyer mensuel. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici.
  • Territoires du Nord-Ouest : Le gouvernement territorial adopte en vertu de la Loi sur la location de locaux d’habitation un règlement selon lequel les locataires ont un délai raisonnable pour payer les montants de loyer à payer accumulés entre le 18 mars 2020 et le 31 janvier 2021. Les locateurs et les locataires ont un an (du 1er février 2021 au 1er février 2022) pour commencer un plan de remboursement conforme à ce règlement. Les plans de remboursement porteront sur les loyers impayés liés à la COVID-19, et peuvent être initiés soit par le locateur soit par le locataire. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici.

À noter : Si vous éprouvez actuellement des difficultés à payer votre loyer parce que vous avez perdu votre emploi ou une partie de vos revenus en raison de la COVID-19, d’autres options s’offrent peut-être à vous. Pour en savoir plus, voir la section Mesures financières supplémentaires.

Ce que font les prêteurs

Nous savons que la pandémie de COVID-19 engendre des difficultés pour les familles partout au pays, alors que de nombreux parents sont sans travail, voire en quarantaine. Leur industrie étant axée sur les propriétaires de maison, bon nombre de nos prêteurs principaux s’efforcent de vous proposer des options utiles pour aider à alléger les pressions financières.

Tout dépendant quel est votre prêteur, vous pouvez peut-être vous prévaloir de certaines possibilités :

  • report des paiements;
  • réamortissement du prêt;
  • capitalisation des intérêts et des coûts impayés;
  • modalités de paiement spéciales.

Veuillez noter : que si vous reportez des versements, dans la plupart des cas, le prêteur ajoutera au solde de votre prêt hypothécaire les intérêts composés qui auraient été payés. Lors du renouvellement, les paiements suivants seront calculés en fonction du solde hypothécaire majoré.

Les grandes banques et les caisses populaires ou autres coopératives de crédit

Au début de la pandémie de COVID-19, les grandes banques – Banque Royale du Canada (RBC), Banque Toronto-Dominion (TD), Banque Scotia, Banque de Montréal (BMO), Banque canadienne impériale de commerce (CIBC) et Banque Nationale du Canada (BNC) – ont prévu des mesures coordonnées d’allègement pour leurs clients.

Elles ont offert la possibilité de reporter les versements hypothécaires jusqu’à six mois, et des mesures de facilitation pour d’autres formes de crédit à l’intention des familles connaissant des difficultés du fait de la situation.

MISE À JOUR au 8 juillet 2021

  • Banque Scotia : Le report des paiements hypothécaires n’est plus disponible. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici.
  • Banque Royale du Canada (RBC) : Alors que des changements sont apportés aux programmes d’aide gouvernementale et que certains programmes d’aide financière offerts par RBC prennent fin, soyez assuré que nous continuerons de collaborer étroitement avec vous pour vous donner les conseils personnalisés dont vous avez besoin. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici.
  • Banque Toronto-Dominion (TD) : Si vous éprouvez des difficultés financières en raison de la COVID-19, voici quelques options pour vous aider à aller de l’avant si vous avez un prêt hypothécaire TD ou une ligne CréditFlex Valeur domiciliaire TD. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici.
  • Banque de Montréal (BMO) : Notre programme de répit financier a pris fin le 30 septembre et nous avons cessé d’accepter les nouvelles demandes. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici.
  • Banque canadienne impériale de commerce (CIBC) : Nous examinerons les situations cas par cas afin de proposer des solutions flexibles, notamment un report de paiement pouvant aller jusqu’à 6 mois pour les prêts hypothécaires, et la possibilité d’un allègement pour d’autres produits de crédit. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici.
  • Banque nationale du Canada (BNC) : Même si nos mesures d’allègement ont pris fin, nous demeurons présents par différents moyens de communication pour vous aider à trouver des solutions. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici.
  • Desjardins : Dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, nous pouvons vous aider à faire face à vos obligations financières. Chaque situation sera analysée au cas par cas. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici.
  • Coast Capital : Les membres qui ont été touchés par la COVID-19 peuvent profiter d’un prêt à faible intérêt, jusqu’à concurrence de 20 000 $, et d’un plan de remboursement structuré. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici (en anglais).
  • VanCity : Si vous faites face à des difficultés financières en raison de la pandémie, il peut être fastidieux de s’y retrouver dans toute l’information à prendre en compte. Répondez à quelques questions simples pour déterminer quelles options de financement d’urgence et d’aide gouvernementale sont les plus pertinentes pour vous. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici (en anglais).

Sociétés de crédit hypothécaire (SCH)

Les SCH font aussi leur part pour aider les ménages connaissant des difficultés financières en cette période difficile. Comme les coopératives de crédit, elles détermineront toute aide financière au cas par cas. Il est donc recommandé de communiquer avec votre courtier hypothécaire ou directement avec votre prêteur.

Cliquez sur le bouton de chaque SCH ci-dessous pour connaître les dernières nouvelles au sujet de la COVID-19 :

Assureurs hypothécaires

En plus des grandes banques, les assureurs hypothécaires – SCHL, Sagen et Canada Guaranty – ont aussi pris des mesures pour aider les propriétaires qui ont été touchés financièrement par la COVID-19 au début de la pandémie. Cliquez sur le bouton de chaque assureur ci-dessous pour connaître les dernières nouvelles au sujet de la COVID-19 :

Communiquer avec les prêteurs

Dans la présente situation, si vous avez des soucis financiers découlant de la pandémie de COVID-19, le mieux est de discuter de votre prêt hypothécaire avec votre courtier hypothécaire ou votre prêteur. Il se peut que vous deviez attendre au téléphone davantage que d’habitude : prévoyez 20 à 30 minutes pour arriver à un représentant. Ayez votre numéro de prêt hypothécaire en main pour faciliter le service, et n’oubliez pas d’être aimable!

Voici le numéro de téléphone direct pour divers prêteurs :

Prêteur Téléphone
ATB 1-800-332-8383
B2B 1-800-263-8349
Banque de Montréal 1-877-895-3278
Banque HomeEquity 1-866-331-2447
Banque Nationale 1-888-835-6281
Banque Royale 1-800-768-2511
Banque Scotia 1-800-472-6842
Bridgewater 1-866-243-4301
Chinook Financial 403-934-3358
CIBC 1-800-465-2422
Connect First 403-520-8000
Desjardins 1-855-688-2433
Équitable 1-866-407-0004
First Calgary Financial 403-736-4000
First National 1-888-488-0794
Haventree 1-855-272-0051
Home Trust 1-855-270-3630
HSBC 1-888-310-4722
ICICI 1-888-424-2422
Manuvie 1-800-268-6195
Marathon 1-855-503-6060
MCAP 1-866-809-5800
Merix 1-877-637-4911
Optimum 1-866-441-3775
RFA 1-877-416-7873
RMG 1-866-809-5800
Servus 1-877-378-8728
Street Capital 1-866-683-8090
TD 1-888-720-0075

Mesures financières supplémentaires

En plus de l’aide pour les propriétaires de maison à gérer leurs finances grâce au report des versements hypothécaires et autres ajustements, le gouvernement du Canada prévoit des mesures pour les familles qui pourraient connaître des difficultés.

En date du 8 juillet 2021, les mesures suivantes sont prévues ou auront déjà été mises en œuvre :

  • Assurance-emploi (AE) : En date du 27 septembre 2020, le taux de prestations minimal versé aux prestataires fréquents d’assurance-emploi est de 500 $ par semaine avant impôt dans la plupart des cas.
  • Prestation canadienne de la relance économique (PCRE) : La PCRE verse 500 $ par semaine (450 $ après les impôts retenus à la source) pendant un maximum de 38 semaines aux travailleurs qui :
    • Ne sont ni employés ni travailleurs autonomes pour des raisons liées à la COVID-19 ou qui ont vu une réduction de leur revenu d’au moins 50 % en raison de la COVID-19;
    • Ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi;
    • Satisfont à tous les critères d’admissibilité pour la période visée par leur demande.
    • Renseignez-vous : Continuez de recevoir vos paiements.
  • Prestation canadienne de maladie pour la relance économique (PCMRE) : La PCMRE verse 500 $ par semaine (450 $ après les impôts retenus à la source) pendant un maximum de quatre semaines, aux travailleurs qui
    • Sont dans l’impossibilité de travailler pendant au moins 50 % de la semaine parce qu’ils ont contracté la COVID-19;
    • Doivent s’isoler en raison de la COVID-19;
    • Ont des conditions sous-jacentes, suivent des traitements ou ont contracté d’autres maladies qui, selon l’avis d’un médecin, d’un infirmier praticien, d’une personne en situation d’autorité, d’un gouvernement ou d’une autorité de santé publique, les rendraient plus vulnérables à la COVID-19.
    • Renseignez-vous : Continuez de recevoir vos paiements.
  • Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants (PCREPA) : La PCREPA verse 500 $ par semaine (450 $ après les impôts retenus à la source) pendant un maximum de 38 semaines aux travailleurs :
    • Qui sont dans l’impossibilité de travailler pendant au moins 50 % de la semaine parce qu’ils doivent prendre soin d’un enfant de moins de 12 ans ou d’un proche dont l’école, le service de garde ou l’établissement de soins est fermé en raison de la COVID-19;
    • Dont l’enfant ou le proche est malade, en quarantaine ou à risque de développer de graves complications s’il devait contracter la COVID-19.
    • Renseignez-vous : Continuez de recevoir vos paiements.
    • Allocation canadienne pour enfants supplément pour jeunes enfants (ACESJE) : L’ACESJE offre aux familles ayant des enfants de moins de six ans un soutien supplémentaire temporaire pouvant atteindre 1200 $ pour l’exercice 2021. Vous devez être admissible à l’Allocation canadienne pour enfants (ACE) en janvier, en avril, en juillet ou en octobre 2021 pour avoir droit à l’ACESJE. Si vous recevez déjà l’ACE, vous n’aurez pas à présenter de demande pour obtenir cette prestation.
    • Date des versements :
      • Le 28 mai 2021 (comprend les versements de janvier et d’avril)
      • Le 30 juillet 2021
      • Le 29 octobre 2021

Cliquez ici pour en savoir plus sur le Plan d’intervention économique du Canada pour répondre à la COVID-19.

Vous pourriez avoir accès à d’autres soutiens selon votre province ou territoire :

Quelles sont les conséquences pour la clôture des transactions?

Si vous êtes actuellement en voie d’acheter ou de vendre une maison, nous avons cherché des renseignements sur la situation en ce qui concerne les transactions immobilières en cette période de COVID-19.

Bureaux d’enregistrement immobilier

Le Système d’enregistrement immobilier en Ontario continue de fonctionner de la façon suivante :

  • Teraview sert toujours pour les recherches et les enregistrements;
  • Le portail Web OnLand continue de fonctionner comme d’habitude;
  • Tous les bureaux d’enregistrement immobilier devraient être ouverts, du lundi au vendredi, de 9 h 30 à midi.
Cliquez ici pour visiter le site Web et en savoir plus.

Tarion

Tout au long de la pandémie de COVID-19, Tarion a pris diverses mesures de précaution et ajusté ses activités pour assurer la santé et la sécurité de ses employés ainsi que des propriétaires de maisons, des constructeurs et de la communauté. Nous faisons tout pour que la situation ne nuise pas à notre service aux clients et à notre soutien tant pour les propriétaires que pour les constructeurs.

Le bureau de Tarion est actuellement fermé aux visiteurs. Pour les livraisons, veuillez envoyer un courriel à corpservices@tarion.com ou téléphoner au 416-229-9200, poste 3305.

Réunions

En raison de l’accent mis sur l’isolement volontaire et la prévention de la propagation de la COVID-19, il pourrait arriver que les réunions entre clients et avocats ou notaires soient impossibles. Des réunions à distance restent une excellente option (aussi bien pour les formalités immobilières et avec votre professionnel hypothécaire). Elles peuvent se faire par téléphone ou par vidéoconférence, en prévoyant de fournir par la suite tout document assermenté requis. Dans toute rencontre en personne, évitez les poignées de main, restez aussi loin que possible les uns des autres et ne manquez pas de vous laver les mains après avoir quitté les lieux.

Municipalités

Il y a eu des recommandations de limiter les interactions en personne, de faire du télétravail si possible et d’éviter les sorties non essentielles. Il est aujourd’hui bien possible que des municipalités ferment leurs bureaux ou réduisent le personnel, et que la réception de documents de conformité, de permis et d’accords municipaux prenne plus de temps que d’habitude.

Quelles Sont Les Conséquences Pour Vos Transactions?

Si les bureaux d’enregistrement ou les banques venaient à fermer, les transactions immobilières ne pourraient pas être bouclées et vous auriez à demander des prolongations si possible. Ce ne serait pas si tragique : tout le monde serait dans la même situation. Il reste que la plupart des accords de revente ne prévoient pas le droit d’exiger une prolongation, bien que la plupart des gens soient compréhensifs. Vous devrez compter sur la bonne volonté, outre les principes de common law, pour obtenir une prolongation.

Qu’est-ce que vous pouvez faire?

Si vous vous trouvez en difficulté financièrement parce que vous avez perdu votre travail ou que vos revenus ont diminué, vous pouvez vous sentir dépassé et inquiet, sans savoir au juste que faire.

Pour vous faciliter la tâche, nous suggérons cinq mesures simples pour vous aider à surmonter vos difficultés financières, de sorte que vous puissiez vous concentrer sur ce qui importe davantage, comme votre famille et votre santé.

  1. Réduisez vos dépenses Pour toute personne qui se retrouve sans travail ou avec des heures réduites en raison de la COVID-19, il est bon de chercher des possibilités de réduire les dépenses non essentielles. Par exemple, les services de vidéo en continu, les forfaits de données cellulaires et l’abonnement à un centre de conditionnement physique peuvent finir par représenter une certaine somme.
  2. Contactez votre professionnel hypothécaire Vos courtiers des Architectes hypothécaires travaillent fort pour être bien renseignés sur la situation avec la COVID-19 ainsi que sur les mesures prises par la Banque du Canada et le ministère des Finances. Ils pourront ainsi vous communiquer l’information la plus à jour et la plus exacte. Ils peuvent expliquer les options qui s’offrent à vous et vous aider à comprendre comment la situation pourrait influer sur vos taux d’intérêt et vos paiements hypothécaires. Pour obtenir le meilleur service de votre professionnel hypothécaire, fournissez-lui des renseignements financiers détaillés afin qu’il puisse examiner votre situation et toutes les options possibles. Si vous préparez un budget détaillé – tenant compte de vos cartes de crédit, de vos prêts et de vos frais courants ainsi que de vos comptes d’épargne et de vos investissements –, votre courtier pourra d’autant mieux comprendre votre situation financière et déterminer l’aide à laquelle vous pourriez être admissible. Pour communiquer avec un courtier des Architectes hypothécaires, vous pouvez simplement télécharger l’appli Mon outil hypothécaire pour vous connecter à distance, ou vous pouvez trouver un courtier local sur notre site Web.
  3. Communiquez avec vos sociétés de carte de crédit et autres prêteurs De nombreuses familles ou personnes seules n’ont pas les moyens de perdre leur revenu, même en partie. Si vous avez des dettes ou vous vivez d’une paie à l’autre, vous avez peut-être d’avance des difficultés financières. Malheureusement, le fait de rater des versements peut avoir des répercussions négatives durables. Avant d’en arriver là, mieux vaut communiquer avec vos prêteurs, votre banque ou votre société de carte de crédit pour voir s’il y a des options.
  4. Trouvez des solutions de rechange Que vous soyez mis à pied temporairement, que vous perdiez votre emploi ou que vous manquiez de jours de congé de maladie pour couvrir votre absence du travail pendant la COVID-19, il y a des solutions pour bonifier votre revenu.
    • Prestations et services pour les Canadiens face à la COVID-19. Cliquez ici!
    • L’assurance-emploi est peut-être une option. Pour les personnes touchées par la COVID-19, Services Canada offre une aide dans le cadre de l’assurance-emploi, et la période d’attente a été réduite. Cliquez ici pour visiter le site Web et en savoir plus.
    • Vous avez des compétences que vous pouvez utiliser en ligne? Pendant que vous êtes sans travail ou en quarantaine, vous pourriez faire du travail à la pige. Des sites comme UpWork et Freelancer.com proposent du travail dans le monde entier, dans des domaines aussi variés que la comptabilité et le développement Web.
  5. Tenez-vous au courant Plus on en sait, mieux on peut agir, et plus vous en savez sur la présente situation et son évolution, mieux vous pourrez gérer votre ménage et vos finances. Nous vous communiquerons des informations à jour ici même dans notre site Web au fur et à mesure des développements

Soutien supplémentaire

FCT demeure déterminée à offrir un niveau de service constant et à soutenir la santé et la sécurité de ses clients, de ses partenaires et de ses employés. Pour de plus amples renseignements, cliquez ici.

Soutien supplémentaire

Nous savons qu’outre des difficultés financières, de nombreuses personnes souffrent moralement en raison de la COVID-19. Toute personne ayant des troubles de santé mentale (p. ex., anxiété, dépression, troubles bipolaires) devrait sans faute consulter un professionnel de la santé mentale en cette période si elle voit ses symptômes s’accentuer.

En plus des soins ordinaires, l’Association canadienne pour la santé mentale s’emploie à actualiser constamment son site Web en ajoutant des ressources face aux pressions, à l’anxiété et autres facteurs de stress liés à cette pandémie. Pour en savoir plus, visitez son site Web ici. L’Association a aussi un service de crise 24 heures sur 24 au numéro sans frais 1-833-456-4566.

D’autres programmes pourraient vous aider à réduire le fardeau mental et émotionnel de la situation :

Programme d’aide aux employés (PAE) : Ce programme offre les services suivants :

  • Accès confidentiel, 24 heures sur 24, à un soutien professionnel pour aider les employés à gérer le stress, l’anxiété, la douleur et les soucis financiers, entre autres.
  • Les employés et les gestionnaires peuvent se connecter pour obtenir une assistance par téléphone, vidéo ou messagerie instantanée (chat) à tout moment et n’importe où.
  • Soutien pour employés et pour gestionnaires, par téléphone, par vidéo ou par clavardage, et ce, en tout temps et en tout lieu.
  • Vaste offre de ressources en ligne pour gérer un traumatisme, accroître sa résilience, prendre soin de soi et gérer le changement, entre autres.
  • Services consultatifs pour aider les gestionnaires face à des situations difficiles en milieu de travail.

Cliquez ici pour en savoir plus.

Accès sur demande : Ce programme apporte un soutien global en réponse à des besoins uniques et pour les organisations sans PAE. Il offre par exemple :

  • Counselling et soutien en cas d’événement traumatisant
  • Services de soutien aux organisations en vue de trouver rapidement des solutions efficaces à des problèmes

Cliquez ici pour en savoir plus.

Protégez-vous – Et Lavez-vous Les Mains!

Pensez toujours, en cette période, à vous laver les mains convenablement et à minimiser vos contacts avec d’autres personnes. Vous voulez éviter de contracter la COVID-19 ou de la transmettre par inadvertance. Nous pouvons traverser cette crise, ensemble.

COVID-19 : Information sur l’autoévaluation

La plupart des provinces canadiennes ont mis en ligne des pages spéciales d’information sur la COVID-19, y compris sur la façon d’effectuer une autoévaluation des symptômes.

Pour les résidents de la Colombie-Britannique cliquez ici.

Pour les résidents de l’Alberta, cliquez ici.

Pour les résidents de la Saskatchewan, cliquez ici.

Pour les résidents du Manitoba, cliquez ici.

Pour les résidents de l’Ontario, cliquez ici.

Pour les résidents du Québec, cliquez ici.

Pour les résidents du Nouveau-Brunswick, cliquez ici.

Pour les résidents de la Nouvelle-Écosse, cliquez ici.

Pour les résidents de l’Île-du-Prince-Édouard, cliquez ici.





FIER D’APPUYER

Montant total amassé
61 904.44 $
En date du: 01/22/21
Savoir plus

TAUX DU JOUR

TERMETAUXNOS TAUX*
{{rate.Term}}{{rate.Posted}}{{rate.OurRate}}

Sujet à changement. Certaines conditions peuvent s’appliquer.
Mise à jour: {{RatesData.Modified}}

CENTRE D’APPRENTISSAGE

Vous envisagez une hypothèque à taux fixe? Renseignez-vous!

Savoir plus
Rénover votre domicile est à votre portée. Découvrez comment!

Savoir plus
Allez-vous renouveler votre hypothèque? Vous devriez parler à un courtier!

Savoir plus

DEMANDE MAINTENANT

Vous voulez un prêt hypothécaire? Obtenez-en un! Présentez votre demande sans tarder!

Demande maintenant

CALCULATRICES

Vous désirez savoir quel sera votre versement mensuel ou déterminer le prix de la maison que vous pouvez vous permettre ? Découvrez ces renseignements et plus encore grâce à nos calculateurs faciles à utiliser.

Savoir plus

NOTRE PAGE TWITTER

Témoignages